Le projet

La famille Breton est ce qu’on appelle un clan tissé serré. Dès que Geneviève, adolescente, signifie à ses parents son désir de chanter, ces derniers déploient toute l’énergie nécessaire afin de permettre à leur fille d’aller au bout de son rêve. Même si cela implique, comme par exemple, de déménager Geneviève à de multiples reprises dans différentes villes, afin de s’assurer qu’elle accède au meilleur enseignement qui soit. Pendant 14 ans, jamais la jeune chanteuse n'est laissée à elle-même. Sa famille l’encourage et l'accompagne tout en faisant preuve, malgré l’amour qui unit la famille, d’objectivité et de réalisme.

À l’aube du 6 juillet 2013, Geneviève cumule une expérience professionnelle importante. Sa récente participation à Star Académie où elle se classe parmi les 20 finalistes l’encourage plus que jamais à persévérer dans ce métier qu’elle a choisi. Si elle a consacré la majeure partie de sa carrière à interpréter les chansons d’autres artistes, elle entame maintenant un tournant musical; elle possède la maturité nécessaire pour composer dorénavant son propre matériel. Le projet démarre avec une première composition en carrière : « Tout de nous ». Elle propose des airs et, avec Michel Francoeur, réalisateur et musicien qu’elle rencontre grâce à son professeur de guitare Yvan Leclerc, elle se trace une identité musicale nouvelle. Ses parents l’entendent dire à plusieurs reprises « cette fois, c’est la bonne, j’ai trouvé ma voie ».

Malheureusement, l’événement de Lac Mégantic met abruptement fin non seulement à son projet mais également à sa vie. Parce que donner un sens aux chansons de leur fille fait partie intégrante de leur processus de deuil durement entamé, la famille amorce une complexe réflexion qui la mènera au besoin de terminer l'album. Les parents de Geneviève ne savent ni quand, ni comment, mais il s'agit pour le couple éprouvé, d'une façon très personnelle de boucler cette boucle. Le besoin de ne rien laisser en suspens. Si la douleur est toujours omniprésente, le désir de poursuivre le rêve de Geneviève prend désormais une place inattendue dans leur vie. 

Avec une extrême pudeur entremêlée de questionnements et de courage, ils se donnent l’objectif de rassembler le travail accompli. Ils se lient d'amitié avec Michel Francoeur, celui-là même qui a permis à Geneviève de déployer ses ailes au cours des derniers mois de sa vie, afin de compléter certains arrangements et musiques. Tout au long du processus, ils raffinent un projet qui lui aurait ressemblé et dont elle aurait crié haut et fort toute sa fierté.

Une évidence s'inscrit rapidement dans ce cheminement: Si l'album voit le jour, une partie des profits sera remise à la Polyvalente Montignac, option musique. Là où le rêve a pris naissance pour Geneviève.  

En février 2014, l’extrait « tout de nous » est présenté en radio. L’unique chanson dont elle est auteure et co-compositrice.

Le 3 juin 2014, ce n’est pas le clan qui lancera l'album de Geneviève Breton. Ce sont des parents, toujours unis dans l’épreuve, qui ont choisi de faire résonner la voix de leur fille.